Titre


Historique
Description
Activités
Localisation
aux alentours...

H

istorique

bois En 1852, Napoléon III céda le bois de Boulogne à la ville de Paris. Huit ans plus tard, en 1860, le gouvernement belge, également soucieux d'offrir un parc public à sa capitale, cédait à la ville de Bruxelles, les 123 hectares du bois de la Cambre qui représentent la partie de la forêt de Soignes la plus proche de l'agglomération. L'année suivante la ville de Bruxelles s'occupait de l'aménagement du bois. Ainsi l'avenue Louise était créée simultanément pour permettre d'y accéder aisément.
Le tracé du bois fut confié à Edouard Keilig, architecte de jardin né en Saxe en 1827. Il détermina deux prairies en forme d'ovale dans un style paysager. Ce style, dit 'Anglais', né en Angleterre au début du XVIIIè siècle, imite la nature et se caractérise par une irrégularité dans la conception des plantations et des voies. Cette irrégularité offre des points de vues et de perspectives très variés.
Le succès du bois fut immédiat et ne tarda pas à devenir la promenade aristocratique de la ville. On pouvait y saluer la reine Marie-Henriette, épouse de Léopold II, conduisant elle-même son équipage; elle assistait également à la "fête du Longchamp", une reprise de la tradition parisienne qui était prétexte à admirer les toilettes de ces dames. bois
Menu


Barre


D

escription

Le bois de la Cambre est le prolongement naturel de la forêt de Soignes dans la ville. C'est un des plus beaux parcs paysagers publics de 123 hectares, avec une grande variété de points de vues et un tracé de voies bien en harmonie avec le site. Théoriquement, il n'existe aucune frontière nette entre la Forêt de Soignes et le bois de la Cambre.
L'entrée se situe à la fin de l'avenue Louise marquée par une place flanquée de deux pavillons d'octroi néo-classiques qui furent élevés en 1835 à la Porte de Namur pour percevoir l'octroi, taxe abolie en 1860. Les bâtiments furent transférés de la Porte de Namur, au bout de l'avenue Louise en raison de leur beauté, certes un peu fanée aujourd'hui.
Pénétrant au milieu de la frondaison, elle donne aussitôt accès au circuit carrossable, lequel parcourt le bois en y déterminant successivement deux parties d'importance égale, (deux ovales déformés).
Dans la première partie du bois, l'architecte a accentué le ravin, il l'a tapissé d'une pelouse et lui a donné un cachet singulier en l'enjambant d'un pont monumental en roche.
Le caractère forestier de cette partie est plus prononcé que dans la seconde, plus largement consacrée à un lac artificiel avec son île boisée d'une flore très diversifiée, entouré d'une large pelouse en pente douce. Le tout déterminant un ensemble très varié de perspectives.
Des quatre établissements construits à l'origine dans le parc, aucun ne subsiste. Le dernier, le Chalet Robinson, a brûlé au début des années 90.
Menu


barre


D

ctivités

Vous trouverez dans ce bois, toutes sortes d'activités. Outre les promenades, le repos et les jeux, le Bois de la Cambre est un lieu de sport, de rassemblement festif et de théatre. Boîte de nuit, manèges de chevaux, patinoire, canotage et pêche sont des activités permanentes. A certaines occasions, des démonstrations sportives, des concerts en plein air, des cortèges d'attelages, des théatres d'animations, ou encore des jeux pour enfants ont lieu pendant les périodes estivales.
Pour tout renseignement vous pouvez contacter la Ville de Bruxelles
L'aspect environnemental est confié à l'IBGE
(Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement)


bois

Menu

 

barre

 

L

ocalisation

Le bois de la Cambre est situé dans le Sud-Est du pentagone. Il est bordé par les chaussées de la Hulpe et de Waterloo, l'avenue Roosevelt et l'extrémité de l'avenue Louise.
Bien desservi par les transports en commun, il est accessible par :
  • Les trams 23 et 90 s'arrêtent à proximité : Arrêt Legrand
  • Les trams 93 et 94 s'arrêtent non loin de là : Arrêt Legrand
  • Les bus 38, 41 et 60
plan
Menu

 

barre


A

ux alentours

Menu